L’infertilité est un sujet tabou

L’infertilité en Europe est un sujet tabou et, malheureusement, cela est en augmentation. Nous avons réalisé un sondage d’opinion auprès nos patients sur la prise en compte sociale de l’infertilité dans leur pays.

Ce travail a impliqué plus de 1700 patients de 10 pays d’Europe et nous permet de voir l’évolution des données en faisant une comparaison avec l’étude précédente que nous avons réalisée en 2014, dans laquelle nous avions posé la même question à 1766 autres patients.

Nous avons présenté les résultats lors du 36ème congrès de la Société Européenne de Reproduction (ESHRE) et je vous en parle.

Pour moi, la question la plus importante de l’enquête est la suivante: Pensez-vous que dans votre pays, les traitements de procréation médicalement assistée sont encore un tabou?

Gráfico post tabú_FR

En moyenne en Europe, 63% des patients souffrant de problèmes de fertilité vivent dans un environnement de rejet social. Il y a cinq ans 52% des patients pensaient comme ça.

Malgré le fait que 9% des enfants qui naissent sont issus de traitements de procréation médicalement assistée, ceux-ci restent un sujet interdit pour trop de gens.

Comme vous pouvez le constater, la perception est différente dans chaque pays en fonction de ses lois et de sa tradition culturelle et religieuse. Il est également frappant de constater que les pays qui étaient les plus tolérants en 2014 ne le sont plus aujourd’hui.

Je pense que l’infertilité est encore taboue parce que beaucoup de gens associent encore la fertilité masculine à la virilité, parce que la maternité est encore considérée comme une priorité dans le cadre du rôle social de la femme et parce que le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfants est encore perçu dans certains milieux comme une gêne plutôt que comme un problème médical.

Comment cela est-il possible? Comment se fait-il qu’à ce stade, cela ne soit pas encore moralement accepté par la majorité de la société? Qu’en pensez-vous? Que pouvons-nous faire?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: